Gerhart Maass

Biographie

Gerhart (Gerry) Maass est né en 1919 à Hambourg, en Allemagne. Il est le plus jeune fils d'Adolf Maass et de Käthe Elsbach. Son père était associé et gérant de Kuehne & Nagel, une grande entreprise de transport. À l'adolescence, Gerry a commencé à travailler comme apprenti dans une firme d'importation allemande, dans l'espoir d'être un jour transféré au Canada et d'échapper à la persécution nazie. En 1938, Gerry est parvenu à émigrer au Canada, où il est devenu employé de la succursale montréalaise de son entreprise. Il a tenté d'aider ses parents à venir le retrouver à Montréal, mais ils n'ont pas réussi à obtenir de visas. Gerry s'est engagé dans l'Armée canadienne au début de 1943. Il a terminé son entraînement militaire et, grâce à un décret en Conseil émis par le Parlement, il a obtenu sa citoyenneté canadienne. Le Corps du renseignement canadien l'a envoyé outre-mer où il a été posté en France, aux Pays-Bas et en Allemagne.

Après la guerre, Gerry est retourné à Hambourg pour savoir ce qu'il était advenu de ses parents et de la firme familiale. Les avoirs de l'entreprise avaient été repris par le gouvernement. Il a appris que ses parents, après avoir été emmenés dans le ghetto de Theresienstadt, avaient été déportés et assassinés à Auschwitz, en 1944. Gerry est rentré à Montréal en septembre 1946. Il s'est marié quelques années plus tard et a eu deux enfants. À Montréal, il a travaillé comme chef de district et président de la filiale 14 de la Légion royale canadienne. Il a aussi été juge de paix. Gerry est décédé en 2009, à l'âge de 90 ans. En 2010, sa femme Joan a fait don de nombreux objets et documents lui ayant appartenu, ce qui constitue le plus grand fonds jamais reçu par le Musée de l'Holocauste Montréal.